piqûre d'insecte
Piquredinsecte.com

Comment reconnaître la piqûre du insecte ?

reconnaître piqûres insectes
Sélectionnez votre insecte !

Comment réagir en cas de piqûre ?

⇒ Retrouvez toutes les informations nécessaires sur les piqûres d'insectes, des premiers gestes à accomplir, comment reconnaître la piqûre, aux multiples moyens pour s'en prémunir, identifier le parasite responsable.

Vous avez ressenti une forte douleur, démangeaison, découvert une rougeur anormale sur votre corps, vous êtes assurément victime d'une piqûre d'insecte. Due à un moustique, tique, guêpe, abeille..... Alors comment reconnaître piqûres d'insectes. Dès à présent consultez nos différentes pages consacrées aux piqûres d'insectes. Dans le doute n'hésitez pas à demander l'avis d'un spécialiste ou consultez votre médecin.

Il convient actuellement de rester vigilant, prudent, toute apparition cutanée suspecte, anormale, doit éveiller votre attention, ne pas laisser pas les choses s'aggraver, plus rapidement vous en déterminerez la cause, d'autant le traitement sera efficace. Car la piqûre d'insecte peut entraîner de grave conséquence, notamment le développement de certaines maladies, des problèmes respiratoires chez les personnes allergiques.

Comment se défendre ?

Pour des raisons évidentes, mieux vaut prévenir que guérir... Il existe plusieurs moyens de protection contre des piqûres d'insecte, voici les principaux. Les remèdes contre les piqûres.

Voyons essemble cela de près !!
* Nouveaux, révolutionnaires.....

Ne contient pas de médicaments de substances chimiques: Neutralise la démangeaison, grace à l'utilisation de la technologie des impulsions de chaleur. (température de surface est de 45 ° C).
 anti douleur piqûre de taon
Découvrez le produit chez notre partenaire Amazone. 
Les moyens de protection sont nombreux, plus ou moins efficaces pour se prémunir d'éventuelle agression de bestioles. Toute une palette de produits répulsifs, divers remèdes grand-mère, multiples conseils dévoiler sur Internet.

Pour se prémunir au mieux, être protégé efficacement, il faut prendre au cas par cas . Pour une protection radicale contre les piqûres de moustique , on utilisera certains conseils, tandis que contre la tique, ceux-ci seront inefficaces. Consultez les diverses recommandations selon l'insecte incriminé.

 

Le moustique


A l'intérieur de votre habitation, la moustiquaire reste la solution radicale pour se potéger.

100% efficacités


Concernant les produits en bombe, les diffuseurs antimoustiques et autres.... Je ne doute pas d'une certaine capacité à repousser l'insecte, mais la composition chimique de tous ces répulsifs me laisse sceptique.


C'est le choix de chacun de les utiliser ou pas.

À l' Extérieure, principalement à la nuit tombée, seul des vêtements longs recouvrant vos bras, jambes seront un rempart efficace face à l'agressivité du moustique.

Mettre des chaussettes est aussi fortement recommandé, car c'est l'endroit de prédilections pour piquer. Clairement mettre des chaussettes, pulls en été est plutôt invraisemblable, mais il faut faire un choix.

Retrouvez la totalité des moyens préventifs, de l'attitude à tenir en cas de problème lié à la piqûre de moustique sur notre page spéciale. J'y vais »

Se protéger contre la piqûre des autres insectes

Un des insectes les plus dangereux, c'est la tique, peut-être vous ne la connaissez pas...Il faut particulièrement faire attention.

La tique se rencontre souvent pendant la promenade dominicale en forêt. Les tiques se posent sur les feuilles restant à l'affût..... Attendant patiemment l'a venu des promeneurs.

Le passage d'une personne à proximité, voilà quelle n'hésitera pas à sauter dessus. La tique grimpera doucement le long des vêtements afin d'atteindre un endroit dégagé, nuque, cou, bras, reste plus qu'à rechercher l'emplacement idéale pour mordre.

Celle-ci est complètement indolore, ce n'est qu'après quelques heures que l'on ressent une démangeaison, l'apparition d'une rougeur. Car très petite, il faut vraiment bien regarder pour l'apercevoir.


Comment se débarrasser de cette bestiole ?



Retrouvez les réponses aux questions sur
la piqûre du tique, l'article complet consacré à ce dangereux insecte. C'est ici »

L'araignée elle aussi est capable de piquer.

Les arachnides, principalement certaines espèces d'araignées peuvent piquer l'être humain. C'est peut-être peu fréquent, moins connu, néanmoins l'araignée peut infliger des piqûres douloureuses.

Comme contre tous les insectes, protection, prévention, sont les meilleures armes pour lutter, éviter de se retrouver rapidement dans des situations compliquées.

Alors quelle espèce est susceptible de vous attaquer ? Quelles sont les régions propices aux araignées piqueuses ?

Vous-voulez en savoir plus sur la piqûre d'araignée ? Découvrez la page dédiée aux araignées, elle n'aura plus de secrets pour vous. Accédez maintenant »

Le taon qu'est ce que c'est !!

Pas très connu, pourtant, il pique, fréquemment, sans hésiter....


À quoi ressemble ce fameux taon ?


Les taons ont l'aspect d'une grosse mouche, légèrement plus claire. Capable de se poser délicatement comme le moustique, doucement sans que personne ressente la moindre chose.

Par contre, au moment de la piqûre, aucun doute possible, une forte douleur, brûlure va envahir la victime.


Où peut-on trouver le taon !!


Principalement au bord de l'eau, notamment les étangs. En fin de journée peu avant le coucher du soleil, c'est une période propice pour se faire attaquer.

Quels risques liés en cas de piqûre, comment puis-je me protéger efficacement étant au bord de l'eau, dispose-t-on des traitements adaptés, autant de points d'interrogation.

Des éléments de réponse sur la piqûre du taon, ses conséquences. L'article complet »

Les abeilles ne piquent que pour se défendre

Peur des abeilles ? Et pourtant....


L'abeille ne pique que très rarement, c'est vraiment en dernière nécessité, quand elle se sent menacée, ne pouvent plus faire autrement.

Quelle attitude avoir en présence d'abeilles ?  Première chose, comprendre pourquoi les abeilles se rapproche si près du public.

Simplement, car elles sont en recherche de nourriture, oui tout bêtement. Les aliments sucrés particulièrement, boissons sucrées, restent de repas, friandises, etc.



Comment réagir face à l'abeille ?


Le plus simplement du monde, consiste à ne rien faire, pas de geste brusque pour tenter de la chasser, cela ne ferait qu'aggraver la situation, se sentant en danger l'abeille risquerait à ce moment-là de vous attaquer et piquer.

Maintenant si la personne, c'est fait piquer malgré nos recommandations, plusieurs facteurs sont à prendre en considération, personne allergique attention, la situation peut se compliquer rapidement, consultez nos conseils face à la piqûre d'abeille sur notre page référant »

La guêpe, il convient de s'en méfié

Ressenblant à l'abeille, pourtant totalement différente.


D'aspect semblable, de couleur plus jaunâtre, la guêpe se comporte différement des abeilles.

L'ouverture d'un soda, voilà l'arrivée des guêpes, tenace, dérangeante, menacent, c'est l'ennemi de l'été. Contrairement à sa cousine, les guêpes sont moins patiente, n'hésitant pas à piquer au moindre geste menacent.


Qui n'a jamais été piqué par une guêpe ?


Souvent sans aucune raison apparente, on se fait piquer et c'est douloureux.... Alors comment réagir en cas de piqûre ? Première chose, retirer le dard de l'insecte qui reste souvent accroché.

Cela aura pour effet d'atténuer progressivement la douleur. Peut-on se prémunir de ces attaques, dispose-t-on de répulsif efficace contre la piqûre de guêpe, quelle sont les risques ? Autant d'éléments de réponse à découvrir. Je découvre »

Les risques sont différents selon la région

Les conséquences d'une piqûre de moustique en Afrique ne seront pas les mêmes qu'en Europe.

Le moustique, un exemple bien révélateur, on aurait pu citer d'autres insectes, cependant nous allons nous intéresser à ce cas précis.

On ne compte plus le nombre de décès mettant le moustique en cause. Le premier cas de mortalité dans le monde bien avant le lion, hippopotame, requin et autres prédateurs.

Une triste réalité à peine croyable, un si petit insecte responsable d'autant de victimes.


Alors pourquoi ?


Le moustique est porteur d'un parasite dangereux pour l'humain, transmis notamment lors de la piqûre. Ce parasite responsable du paludisme qui est une infection grave.

Le paludisme à plasmodium n'a pour origine ni virus, ni bactérie, mais un parasite formé d'une cellule unique se multipliant dans les globules rouges des êtres humains.



Comment se passe la transmission ?


Lorsqu'un moustique femelle du genre anophèle pique une personne infectée, des formes mâles et femelles du parasite sont ingérées avec le sang humain. Ces formes du parasite s'accouplent dans l'intestin de l'insecte, les formes infectieuses sont transmises à l'homme lorsque le moustique se nourrit à nouveau.


Pourquoi moins de victimes en Europe ?


Les moustiques du genre anophèle comptent plus de 460 espèces dont seul 60 sont susceptibles de transmettre la maladie. Les espèces susceptibles de répandre la maladie se cantonnent dans les régions d'Afrique subsaharienne, en Asie et en région néo-tropicales.

En Europe, on ne trouve pas d'espèces dangereuses. Pour cette raison, les quelques cas de paludisme recensés sont principalement des personnes ayant voyagé dans ces régions.

Les insectes à l'étranger

Il existe clairement des centaines voir des milliers d'espèces différentes d'insectes. Plein de petites bestioles prêtes à vous piquer.... Alors quelle attitude adoptée en cas de piqûre ? Comment se protéger correctement ? Que faut-il éviter de faire ? Voici autant de questions que nous allons tenter d'éclaircir.


Ne dramatisons pas, mais il convient d'être prudent !!


Vous n'avez clairement pas plus de risque de vous faire piquer à l'étranger quand France. Il faux juste faire plus attention où l'on met ses pieds pour plusieurs bonnes raisons que nous allons voir ensemble. Selon le pays où l'on passe ses vacances, le fait de subir une piqûre d'insecte peut poser rapidement des désagréments.


1) Les hôpitaux en cas d'urgence ne sont pas forcement de bonne qualité, les soins pratiqués peuvent ne pas correspondre à la situation. On peut également vous demandez des sommes importantes, donc ATTENTIONS.

2)  Ne pas reconnaître la bestiole, selon l'espèce, cela risque de poser des problèmes sérieux. La possibilité d'avoir recourt à un rapatriement sanitaire pour les cas les plus dramatique.

3) Vous avez heureusement reconnu l'insecte responsable cependant, comment explique au médecin local si vous ne parlez pas la langue, dialecte du pays, la situation risque là encore de se compliquer rapidement.


Comment éviter tous ces désagréments ?


Comme expliquer ci-dessus, se faire piquer à l'étranger peut vous gâcher votre séjour. Pour cela, suivez ces quelques règles simples, prudence et bonnes vacance.

La meilleure protection reste....Vigilance, bon sens. Les risques de piqûre augmentent considérablement la nuit.

- Privilégié des vêtements couvrant le plus possible votre corps, même par forte chaleur.
- Prenez des traitements préventifs adaptés à la région de votre villégiature avant votre départ.
- Éviter les points d'eaux isolés loin de tous secours.
- Ayez toujours une trousse de première urgence avec vous pour pouvoir le cas échéant, effectué une désinfection, apaisé une douleur avec un remède adéquat.


Ces quelques recommandations peuvent vous être bien utile, vous évitez bien des problèmes.

Piqûre d'insecte en hiver !! 

Existe-t-il une saison propice aux attaques de ces bestioles ?


Clairement, oui, sans surprise, l'été, période néfaste pour les humains. C'est effectivement pendant cette saison que l'on dénombre le plus grand nombre de victime. Mais attention, vous risquez quand même de vous faire piquer en hiver.


Quel insecte pique en hiver ?


Pourtant, on pourrait penser être à l'abri, il fait froid, plus d'insecte en vue, ni volant, ni rampant....Ne cherchez plus, araignée, puce de lit, deux espèces toujours en forte activité.

Pas de répit ! Ils nous attendent de pied ferme. Que faire alors ? Suivez nos conseils pour éviter les piqûres de punaise de lit et s'en débarrasser une fois pour toute. Suite de l'article »


Différents remèdes contre les piqûres

Traitements préventifs.

Généralement utilisé en cas de piqûre, sprays, lotions, gel,  principalement à base de DEET (diéthyltoluamide) que l'on peut trouver en pharmacie, grande surface, ils ont généralement suffisant pour soigner la personne.

Ces remèdes ont pour effet de soulager rapidement la douleur, démangeaison grâce à leur principe actif. Notez qu'il existe 3 autres substances agissant comme le DEET, elles sont très efficaces. Il s’agit de
l’icaridine, de l’éthyl-butyl-acétyl-amino-propionate et du citriodiol, obtenu à partir de l’Eucalyptus citriodora.

Si la plupart des piqûres ne sont pas dangereuses, certaines nécessitent de consulter un médecin afin d'avoir un avis avisé sur le traitement à suivre. C’est d’autant plus vrai, en cas d'allergie au venin (sans le savoir) ou que l’insecte est éventuellement porteur d’agents pathogènes.




Remèdes naturels.


L'utilisation de divers produits naturels comme le vinaigre ! Peut-être utilisé en cas de piqûre, frottez immédiatement la surface avec du vinaigre, à défaut, utiliser du jus de citron, pour faire cesser la démangeaison, cependant l’application de produit naturel ne suffit pas toujours pour calmer ces démangeaisons.

Vous pouvez également passer directement sur la piqûre quelques gouttes d’huile essentielle de lavande, la particularité de cette essence naturelle est bien connue pour ces pouvoirs apaisants.

Cette huile peut être utilisée pure, car non irritante. Malheureusement ce remède naturel n'agit pas toujours efficacement...Tout dépendant de l'insecte responsable, consultez nos articles dédiées aux différents insectes pour trouver le remède adapté à la situation.

Piqûre insecte et bouton

L'apparition d'un bouton est-elle systématique suite à une piqûre d'insecte ?


Cela dépend principalement de l'insecte mis en cause, également de la réaction du venin sur la victime. Chaque personne réagit différemment, certaines personnes développerons un petit bouton alors que chez d'autres cela se transformera en une éruption cutanée nettement plus marquée.

Les principaux insectes dont la piqûre engendre un bouton, sont le moustique, taon, guêpe, abeille.

Pour les autres espèces d'insectes on parlera plutôt de rougeur, plaque, cloque.
 

La présence d'un bouton est-ce un signe inquiétant ?


En général c'est plutôt bon signe, cela signifie que votre système immunitaire est en train de réagir correctement, combattant le venin de l'insecte. Maintenant le bouton doit disparaitre au bout de quelques heures, aux plus 1 ou 2 jours.

Si le bouton persiste après plusieurs journées, il convient de consulter votre médecin traitant en lui précisant quel insecte est responsable de votre situation.


La présence d'un bouton peut aussi être accompagné de démangeaison.


On parle de démangeaison, la piqûre d'insecte engendre forcément une douleur mais pas obligatoirement des démangeaisons. Généralement ce sont les piqûres de moustique qui démangent le plus. Encore une fois, chaque personne réagira différemment au venin et ressentira la démangeaison autrement, voire pas du tout.